Découvrez les plantes de la sente des Bergeronnettes

La Sente des Bergeronnettes est ce passage public entre l’avenue Legeay et la rue des Bois (dans le prolongement de la rue de la Prairie). Elle est très fréquentée à toute heure de la journée par une population variée : les voisins, les personnes qui la descendent le matin pour aller travailler et la remontent le soir, les écoliers, les jeunes qui passent plusieurs fois par jour trottinette à la main, les retraités en promenade… et les chiens tenus en laisse par leur maître, civiquement équipé d’un petit sac de plastique…

Les Incroyables comestibles ont signé avec GPSO en charge de la voirie et des espaces verts, un contrat pour entretenir et végétaliser la sente en 2017. Depuis cette date, tout au long de l’année, des bénévoles se retrouvent selon leur disponibilité pour planter, arroser, nettoyer et embellir, deux fois par mois.

Si vous passez par-là vous y verrez plus de vingt-cinq variétés de plantes. Nous avons conservé certaines plantes sauvages existantes sur la friche de l’époque, comme la chélidoine, le plantain et la prêle. Il n’était pas simple de trouver des plantes qui pouvaient s’adapter sur ces deux bandes de terre étroites et sans point d’eau. Nous avons construit des bacs en bois, renouvelé la terre, l’avons enrichie avec du compost et protégée du froid et de la sécheresse avec des copeaux et du paillis de bois.

     Petit à petit, au gré des dons, nous avons ajouté des plantes médicinales, des plantes aromatiques, des plantes arbustives et des fleurs vivaces, une haie de framboisiers et des fraisiers, ainsi qu’une quinzaine de pieds de tomates en été.

Grâce à de sympathiques voisins qui nous ont généreusement offert un accès à l’eau et aux bénévoles présents en été, les plantes de la sente ont pu être arrosées pour que les passants retrouvent à la rentrée de septembre un petit air de campagne !

    Ce printemps, perce-neiges, narcisses, tulipes, primevères, campanules et violettes ont enchanté et enchantent encore les passants. La chélidoine (voir fiche) est en pleine floraison. Roses trémières, centaurées des montagnes, grandes marguerites blanches, mauves, sauges arbustives, lavandes, achillées millefeuilles, bourraches et consoudes se réveillent. La menthe, le thym, la sarriette, l’aneth et d’autres aromatiques sont attendus très bientôt. Les plants de tomates sont encore dans les cuisines/pépinières des bénévoles ou futurs donateurs.

    N’hésitez pas à faire le détour lors de vos promenades quotidiennes ou hebdomadaires ! Vous êtes bienvenus aussi pour rejoindre le groupe qui jardine les samedis après-midi une semaine sur deux.

Prochaines dates : 8 et 22 mai de 15h à 17h

Tagués avec : , , ,