Promenade dans la sente des Bergeronnettes

La Sente des Bergeronnettes est ce passage entre l’avenue Legeay et la rue des Bois (dans le prolongement de la rue de la Prairie). Elle est très fréquentée à toute heure de la journée par une population variée : les voisins, les personnes qui la descendent le matin pour aller travailler et la remontent le soir, les écoliers, les jeunes qui passent plusieurs fois par jour trottinette à la main, les retraités en promenade… et les chiens tenus en laisse par leur maître, civiquement équipé d’un petit sac de plastique…

La Sente a passé son deuxième été avec succès, malgré la canicule. Grâce aux voisins qui ont généreusement donné l’accès à leur robinet d’eau et à la ténacité des bénévoles qui n’étaient pas en vacances.

La Sente commence à trouver son style avec un mélange de fleurs (capucines, marguerites géantes, roses trémières, géraniums, soucis, œillets, fleurs des champs), d’herbes aromatiques (menthe, verveine, sauge, basilic, thym, lavande, ciboulette, aneth, aïl) et de plantes sauvages et médicinales (chélidoine, prêle, bourrache, achillée, centaurée, mélisse, mauve, plantain, pissenlit). Un peu de potager quand même avec ses quinze pieds de tomates qui apportent en ce moment leur touche de couleur, rouge, jaune ou noire, et une douzaine de framboisiers qui régalent les gourmands au passage.

Au printemps, les fleurs des champs semées l’année dernière nous avaient surpris et enchantés. En juillet, la bourrache a subi l’attaque des limaces, mais a repoussé grâce aux bons soins des bénévoles ; à ce jour, elle fait un superbe petit massif. Les marguerites géantes ont eu leur heure de gloire en été. Début août, les roses trémières ont accueilli les passants et les voisins de la Sente, avant d’être atteintes par la rouille…

En juin-juillet, un voisin a laissé déborder sa lavande ainsi que de magnifiques fleurs blanches de seringat. La Sente embaumait…

Au retour des vacances, les passants ont eu le plaisir de retrouver un coin de nature dans leur quartier, de goûter une framboise, de croquer une tomate…

Nous sommes quatre bénévoles qui cultivons la Sente depuis deux ans. Nous jardinons en fonction de nos disponibilités, un samedi après-midi sur deux, de mars à novembre. L’été, en fonction du climat, nous essayons de passer trois fois par semaine.

Les personnes qui veulent nous rejoindre sont les bienvenues. Toutes les idées également, si elles sont compatibles avec l’esprit de la Sente !

 

     

Publié dans ACTUALITES, INSPIRATIONS COMESTIBLES, NOS JARDINS INCROYABLES Tagués avec : ,